tel internet mobile    06 48 06 33 07

Sites internet en Drôme / Ardèche

L'Ardèche est aussi le berceau de chanteurs classiques de talent. Lucile Pessey, dont on entend de plus en plus parler, en est une preuve de plus.

Lucile pessey ardechoise

 

Biographie :

Lucile PESSEY est couxoise donc... même si aujourd'hui elle vit à Marseille, elle a grandit à Coux. Lucile a commencé ses études musicales au Centre de Pratiques Musicales de Privas. Dès l’âge de 7 ans, elle étudie le violon, puis la batterie puis le chant. En 2000 elle intègre le Conservatoire de Marseille et décide de se consacrer au chant. Elle obtient en 2006 son premier prix de chant et de musique d’ensemble et un second prix en art lyrique. Entrant en 2004 dans la classe de musique ancienne de Monique Zanetti à Aix en Provence, elle décroche son prix en Mai 2008. Elle travaille actuellement avec Mireille Alcantara.

 

En plus, Lucile sait se souvenir de ses racines, comme le prouve le concert de Noël qu'elle a offert aux habitants :

Lorsque Jeanine de l'association « Arts et mémoire » est venue lui proposer ce concert de Noël, c'est avec joie que Lucile Pessey a accepté de venir chanter dans son village natal. Alors, avec Vincent de Meester, claveciniste et chef de choeur (notamment à Privas), ils ont construit et travaillé un programme tout spécialement pour l'occasion autour d'un thème.

C'est une époque musicale qu'ils nous proposent d'explorer : « 50 ans d'histoire de la musique au travers d'oeuvres de Mozart, Haydn et Martin Y Soler (un peu oublié aujourd'hui, mais que Vincent nous conseille de redécouvrir), une galerie de portraits de femmes, de la joviale soubrette à la comtesse délaissée, sans oublier la reine qui aimerait être une bergère... ».

 

 

 

Un choix qui s'est fait à la frontière entre deux univers, celui du répertoire lyrique et de la musique ancienne chantée par Lucile et le monde baroque de Vincent qui l'accompagnera au piano (prêté pour l'occasion par le « Centre de pratique musical » de Privas où Lucile a fait à 7 ans ses premières armes dans la musique). Un choix sans concessions : « Mozart, c'est le plus difficile à chanter, c'est l'école du chant par excellence! », qui demande un travail tout en finesse et en délicatesse. Mais Lucile et Vincent, qui se connaissent depuis plusieurs années et ont l'habitude de travailler ensemble, se sont lancés dans l'aventure de ce récital avec enthousiasme.

Le petit mot de Jeanine : "nul doute qu’on entendra parler de Lucile PESSEY. Sa voix pure, nuancée mais puissante s’affermit. C’est une « voix montante » dans le monde du lyrique. Il ne faut pas manquer cette occasion de l’entendre dans notre belle église. A l’approche des fêtes de Noël, c’est un beau cadeau que vous vous ferez!"

Une question? Une demande de devis? Nous vous répondons sous 48h